palabre

Bienvenue sur mon blog

3 juin, 2009

Le Niger Victime de son Uranium

Classé dans : Analyse — palabre @ 13:41

Le niger est une ancienne colonie française et un de ces nombreux pays africains francophones qualifiés de pays en voie de développement. A l’heure de la mondialisation dont l’Afrique est la grande absente, « cela signifie que sa population est dans une voie sans issue pendant que les bénéfices dégagés sur place par de grandes sociétés occidentales se développent » . Comme de nombreux pays d’Afrique, le niger possède dans son sol des richesses rares et grandement convoitées, mais dont les fruits ne profitent qu’à quelques firmes transnationales occidentales et à une poignée de dirigeants locaux s’enrichissant de la spoliation de son propre peuple. Mais dans un pays comme le niger, le pétrole y est apparu moins comme un miracle que comme un facteur de déstructuration d’une société en quête d’identité, du fait de la captation d’une rente financière importante par un groupe limité : c’est ce que les économistes appellent communément « la malédiction du pétrole ».

En effet, « la dépendance économique, l’appât du gain des multinationales, qui jouent sur le continent comme dans un grand casino ouvert à tous les vents, et la corruption d’élites peu représentatives se conjuguent pour priver les peuples des retombées de leurs immenses richesses » . Alors, que le prix du baril de pétrole reste élevé, les appétits énergétiques des grandes puissances occidentales s’aiguisent et se font de plus en plus féroces envers le continent africain. Le niger est, par conséquent, un territoire d’enjeu économique important pour l’industrie énergétique du fait des ressources pétrolières et uranifères dont le sol nigérien regorge, rappelons que le sous-sol de ce pays « représente les stocks d’uranium disponibles les plus importants au monde » . L’exploitation de ses ressources est donc au centre de toutes les convoitises internationales, notamment pour l’ancienne puissance coloniale qu’est la France qui a su maintenir sa présence sur le territoire du niger, notamment via la société française Areva, le géant mondial du nucléaire, qui est le premier opérateur privé du pays et qui, de par sa situation monopolistique, peut unilatéralement imposer ses conditions au gouvernement nigérien.

C’est d’ailleurs dans cette optique on s’en souvient que le President Francais Nicolas Sarkozi à clairement soutenu l’idée de Tazartché du Président Tandja. La france ne pouvait pas se permettre de perdre un grand ami meme au prix du sang des pauvres nigériens innocents. »comme quoi la france n’as  pas des amis mais des intérêts »,

Une réponse à “Le Niger Victime de son Uranium”

  1. palabre dit :

    Donc la situation politique en cours actuellement n’est que la résultante des positionnements stratégiques des grandes puissances, le President Tandja n’est que le Valet, la marionette, d’un chaos sans cesse iminent et qui vise à terme la lapidation des ressources énergetiques du Niger par les grandes puissances pauvre Niger.

Laisser un commentaire

 

Langue de bois |
La Feuille Moissagaise |
Les Jeunes CDH Verviétois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Services d’intérêt économiq...
| Le Blog-Notes d'Yves Baumul...
| RÉFLEXIONS D'UN CITOYEN